Vélo + casque : jamais l'un sans l'autre

On compte en France pas moins de 20 millions de cyclistes. Mais qu’il s’agisse pour vous d’un moyen de locomotion ou d’un instrument de loisir, le vélo reste la cause de nombreux accidents parfois graves. En France en 2004, selon l’Observatoire interministériel de la sécurité routière, 4576 cyclistes ont été blessés et 173 sont décédés.
Pour vous protéger, le port du casque reste la mesure la plus efficace pour réduire la gravité des blessures à la tête ainsi que les risques de décès. Afin d’augmenter les ventes de ces protections et d’inciter les professionnels à promouvoir le port du casque, un kit dont le message est « Vélo + casque : jamais l’un sans l’autre » est mis à la disposition des distributeurs de vélo (Go Sport, Décathlon, Carrefour…) et des loueurs. Au total, 3 500 stops rayons, 4 000 affichettes, plus de 550 000 twisters et plus de 195 000 autocollants ont déjà été diffusés – notamment lors du tour de France dans le stand de la sécurité routière.
A cette occasion, l’institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) rappelle aux cyclistes de porter un casque mais aussi de :
– Choisir en priorité des itinéraires munis de pistes cyclables ou à défaut, des routes peu fréquentées ;
– Respecter le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances ;
– Entretenir sa bicyclette (câble de freins, pression et usure des pneus, éclairage) ;
– Allumer les phares dès la tombée de la nuit et porter des vêtements clairs ou un brassard fluorescent ;
– Signaler en tendant le bras tout changement de direction ;
– En groupe, rouler en file indienne ;
– Il est recommandé de munir sa bicyclette d’un rétroviseur.
Pour les enfants, quelques conseils spécifiques sont à souligner :
– Un adulte accompagnant un enfant doit le faire rouler devant lui de manière à le surveiller, tout en gardant une certaine distance entre les deux (2,5 mètres environ) ;
– S’assurer que le vélo de l’enfant est adapté à sa taille ; il doit pouvoir atteindre le sol avec ses pieds ;
– Apprendre aux enfants les règles essentielles du code de la route (stop, sens interdits…) ;
– En cas de transport d’un enfant en bas âge, équiper la bicyclette d’un siège permettant la protection de ses jambes et lui évitant de tomber ou de déséquilibrer le vélo.Source : Communiqué de l’INPES du 1er juillet 2005Click Here: Kangaroos Rugby League Jersey

0 thoughts on “Vélo + casque : jamais l'un sans l'autre”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *