Suicide sur le tournage d’une téléréalité coréenne

Une candidate de téléréalité a été retrouvée pendue durant le tournage d’une émission coréenne. Le show a été suspendu jusqu’à nouvel ordre.

Les dérives de la téléréalité peuvent avoir des conséquences irréparables. Un an après qu’un drame frappe l’émission française Koh Lanta, c’est l’émission coréenne Jjak qui est en deuil. Chu Jeon, une candidate de 29 ans, s’est pendue dans sa chambre d’hôtel avec le câble de son sèche-cheveux mercredi 5 mars. Son corps a été retrouvé par la production de l’émission. La jeune femme a laissé derrière elle une lettre pour expliquer son geste : «Je n’arrête pas de pleurer. J’ai eu tellement de malheurs dans ma vie, et je veux la terminer ici.» Un drame qui fait écho aux appels au secours de Loana entendus en France.

L’émission a laquelle participait Chu a pour habitude de réunir dix hommes et dix femmes dans un hôtel. Les candidats disposent d’une semaine pour choisir leur partenaire idéal dans cette «Cité de l’amour». D’après la mère de la victime, Jjak est la cause de la dépression de sa fille. L’émission a depuis été arrêtée par SBS, la troisième chaîne du pays. Ses représentants se sont excusés publiquement sans pour autant annoncer avoir commis la moindre faute. La police a cependant annoncé ouvrir une enquête sur ce drame. La Corée reste à ce jour le pays de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique) avec le plus haut taux de suicide, puisqu’elle en comptabilise près de 50 par jour.

0 thoughts on “Suicide sur le tournage d’une téléréalité coréenne”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *