Pollens d’ambroisie : risque d’allergie élevé à très élevé, prévient le RNSA

Le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) annonce qu’une forte augmentation de pollens d’ambroisie a été enregistrée ces derniers jours et sa présence s’étend dans le territoire national. De ce fait, le risque d’allergie est élevé à très élevé dans plusieurs régions, prévient l’organisme.

Les pollens d'ambroisie sont très allergisants et provoquent notamment des rhinites allergiques.

On estime qu’environ 10 à 20 % de la population en France souffre d’

allergies aux pollens. Ces allergies ont des manifestations multiples, la plus fréquente étant la

rhinite allergique ou rhume de foins qui est rythmée chez les personnes allergiques, en fonction des saisons de pollinisation et des pollens auxquels la personne est allergique.Une plante très allergisanteParmi les pollens responsables d’allergies, l’ambroisie est l’un de plus allergisants. L’ambroisie aux feuilles d’armoise est une espèce originaire d’Amérique du Nord qui a été importé de façon volontaire ou accidentelle depuis moins d’un siècle. Il s’agit d’une plante très envahissante qui s’est répandue en France et continue de se répandre. Le pollen de cette plante est l’un des plus allergisants et compte tenu de l’augmentation des allergies dans la population, son extension, l’augmentation des charges polliniques et le prolongement des périodes de pollinisation pourraient contribuer à cette augmentation de cas d’

allergies.Comme les autres pollens, le pollen d’ambroisie peut provoquer une rhinite allergique saisonnière mais également des

conjonctivites allergiques  et de l’

asthme, en particulier en raison de la petite taille des pollens d’ambroisie qui arrivent plus facilement au niveau bronchique. Les

oedèmes et

urticaires aux pollens d’ambroisie sont également possibles mais beaucoup moins fréquents.Alerte au risque d’allergie à l’ambroisie dans plusieurs régionsDans son bulletin de surveillance allergo-pollinique du 19 août concernant l’ambroisie, le

RNSA tire la sonnette d’alarme et prévient que “le risque d’allergie est élevé à très élevé du côté de Roussillon, Lyon, Valence et Grenoble“. Le réseau précise par ailleurs que pour l’instant le risque est modéré dans la Loire et l’Ain mais qu’il pourrait rapidement passer au niveau supérieur. Dans les autres régions, notamment en Rhône Alpes – Auvergne, Poitou-Charentes, le Nord, PACA et Aquitaine, le risque est entre faible et très faible.Le RNSA rappelle enfin que “les allergiques aux pollens d’ambroisie doivent impérativement suivre les traitements prescrits“.Click Here: camisetas de futbol baratas

0 thoughts on “Pollens d’ambroisie : risque d’allergie élevé à très élevé, prévient le RNSA”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *