Les hits trop hot ont-ils une mauvaise influence sur les ados ?

Les paroles sexuellement explicites des hits ont-elles un impact sur la sexualité des adolescents ? Les chercheurs Cougar Hall, Joshua H. West et Shane Hill de l’Université Brigham Young à Provo (Utah) se sont penchés sur cette tendance à l’utilisation croissante de paroles hot. Une exposition croissante à des paroles sexuellement explicitesLa quantité de musique que les 8-18 ans écoutent a augmenté de 45 % durant les dernières années, en particulier avec l’avènement des lecteurs MP3 comme les iPods. De précédentes recherches ont souligné le lien important entre l’exposition à un media sexuel (visuel ou audio) et l’activité sexuelle. Les adolescents ont tendance à surestimer l’activité sexuelle de leurs pairs et l’une des sources de cette perception erronée vient des médias de divertissement.

Dans cette étude, les chercheurs ont analysé les paroles des 100 chansons les plus populaires de chaque décennie de 1959 à 2009. Selon leurs résultats, les artistes masculins et les “non-Blancs“ étaient plus susceptibles d’écrire des chansons osées durant les deux dernières décennies. Sans surprise, il y avait plus de références sexuelles en 2009 qu’en 1959.Des résultats sans surprises, des conclusions alarmistesLes auteurs estiment que toutes les références sexuelles n’ont pas le même impact, les musiques sexualisées dégradantes peuvent avoir un effet délétère sur les ados. Pour les filles en particulier, cela peut les conduire à juger de leur valeur personnelle uniquement sur le plan sexuel, menant à une mauvaise image corporelle, des dépressions, des troubles du comportement alimentaire ou une toxicomanie.Les auteurs estiment que leurs résultats soulèvent de graves préoccupations liées à la promotion des paroles sexuelles dégradantes : “La musique populaire peut inciter les jeunes hommes à être sexuellement agressifs et à traiter les femmes comme des objets et les jeunes femmes à penser que leur valeur dans la société est de fournir du plaisir sexuel aux autres. Il est essentiel que les personnes en charge de l’éducation sexuelle soient conscientes de ces problèmes et de leur impact sur le comportement sexuel des adolescents“.Souligner le rôle des parents

De précédentes études étaient arrivées à des conclusions similaires (même si le ton des auteurs était moins alarmiste). Plus que de bannir certains chanteurs des lecteurs MP3 de vos enfants, il apparaît plus utile d’entamer un vrai dialogue avec eux.Interrogée en 2009 sur

l’influence du porno sur la sexualité des ados, la philosophe et chercheuse Michela Marzanonous précisait ainsi que : “La parole adulte permet d’affirmer que la sexualité n’est pas un ensemble de gestes et de performances à accomplir mais est faite de sentiments, de rapports, de rencontre et de jeux avec l’autre, d’infinies variations comme autant d’individus“.Et si comme beaucoup de parents, vous avez du mal à en parler avec vos enfants, découvrez

l’interview du psychiatre et psychanalyste Serge Hefez qui vous donnera des conseils avisés.David BêmeSource : Sexualization in Lyrics of Popular Music from 1959 to 2009: Implications for Sexuality Educators – P. Cougar Hall, Joshua H. West and Shane Hill – Sexuality & Culture – September 2011Click Here: New Zealand rugby store

0 thoughts on “Les hits trop hot ont-ils une mauvaise influence sur les ados ?”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *