Les bosses sur son visage cachaient un ver !

En Russie, une femme a consulté son ophtalmologiste pour des nodules qui se déplaçaient depuis deux semaines sur son visage. Il s’agissait en fait d’un ver qui vivait sous sa peau!

Sommaire

  1. Des nodules “voyageurs”
  2. Un parasite qui préfère normalement les animaux

Des nodules “voyageurs”La jeune femme de 32 ans a d’abord constaté une bosse au-dessus de son œil droit, elle l’a prise en photo afin de voir son évolution. Cependant 5 jours plus tard, la bosse avait “migré” sous son œil, puis quelques jours plus tard, elle avait une protubérance à la bouche mais plus aucune bosse au niveau des yeux.Ces gonflements étaient accompagnés d’une sensation de brûlures.Un parasite qui préfère normalement les animauxLes médecins se sont alors rendu compte qu’il s’agissait d’un parasite et plus exactement d’un ver connu sous le nom de Dirofilaria repens, transmis à l’homme par le moustique. Malgré les désagréments que provoquent ses déplacements sous la peau, ce parasite n’est pas nocif pour l’homme (mais il peut néanmoins causer des sensations douloureuses comme chez cette patiente). En effet, il ne peut pas atteindre sa maturité et se reproduire lorsque son”hôte” est humain et préfère généralement les chats, chiens, loups, coyotes et autres carnivores, comme le précise ce schéma des autorités sanitaires américaines.

L’infection de la patiente russe avait dû avoir lieu lors de son séjour à la campagne où elle a été victime de nombreuses piqûres de moustiques. Une fois le ver retiré à la suite d’une intervention chirurgicale bégnine, elle n’a eu aucun autre symptôme.De telles infections sont très rares même si on constate une augmentation (peut-être simplement dû à un meilleur diagnostic). Pour les éviter, la meilleure solution reste l’utilisation d’un bon anti-moustique !Click Here: geelong cats guernsey 2019

0 thoughts on “Les bosses sur son visage cachaient un ver !”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *