Laury Thilleman : "Pendant mon année Miss France, prendre du poids était devenu une angoisse"

Laury Thilleman est la femme qu’on aimerait être : sportive, jolie et bonne vivante. On aurait de quoi la jalouser, mais on n’y arrive même pas : elle est sympa et rigolote ! L’ancienne Miss France 2011 nous livre tous ses secrets healthy, et nous prouve que le mental et le poids sont bel et bien liés. Rencontre avec une femme bien dans sa tête et dans ses baskets.

Laury Thilleman est le nouveau visage de la Collective des Amandes de Californie

Doctissimo : Que pouvez-vous conseiller pour les petits creux de 11h et 16h ?
Laury Thilleman : Pour ma part, j’ai toujours une petite boîte ou tupperware sur moi, dans laquelle je glisse 28 grammes d’amandes (soit 23 amandes exactement). Elles apportent du calcium, du magnésium, des fibres, de la vitamine E et des protéines. J’emporte aussi des noix de cajou, des abricots secs, ou encore des cranberrys séchées. C’est mon “petit plus” énergie.
Si vous n’avez que 15 ou 30 minutes pour déjeuner ou dîner, que mangez-vous ?
Si je suis chez moi, je vide les restes de mon frigo. Je suis friande des soupes et bouillons. Je mixe les légumes avec un blinder. Parfois j’ajoute des agrumes.
Si je suis en extérieur, je mise toujours sur une bonne grosse salade, ou des sandwiches avec le pain aux céréales, et des fruits secs à l’intérieur. Ou bien un thon -crudités !
Vous arrive-t-il de sauter des repas ?
Je me permets de sauter le petit-déjeuner, uniquement si je me lève tard vers 9h30-10h, et que je sais que je vais déjeuner à midi. La carence arrive vite quand on saute des repas donc je ne saute vraiment pas souvent des repas. Et c’est important de manger à heures fixes.
Est-ce qu’être en couple avec un Chef (Juan Arbelaez, vu dans Top Chef, ndlr) vous aide au quotidien dans la consommation d’aliments sains ?
C’est sûr ! Pour consommer les bons aliments, pour le respect des saisons et des cuissons, ça aide et j’en ai appris beaucoup. D’ailleurs, je vais sortir un livre le 16 mai prochain : #AuTOP, Tonic Organic Positive. Cela traitera du sport, du bien-être, de la santé et un gros focus nutrition. C’est important que le corps fonctionne au mieux, on est obligé d’avoir le bon carburant.

Le dimanche, tout est permis #brunch #excès #bonheur #foodlovers Une publication partagée par Laury Thilleman (@laurythilleman) le

Faites-vous beaucoup de sport ? 
J’adore mixer les plaisirs, y compris dans le sport. Je pratique le running, le yoga, la boxe, le surf. Ce sont les 4 piliers de mon activité physique. Le yoga m’aide à m’apaiser et à me recentrer. La boxe à évacuer toute l’énergie, c’est mon exutoire. J’adapte le sport à mon humeur du jour.
Quel est votre aliment préféré ? Votre péché mignon ?
Les crêpes au froment que me fait ma maman. J’en mange sans raison. Je craque aussi pour les crêpes complètes avec du chèvre. Et le beurre salé !
Faites-vous parfois des écarts ?
Je ne suis pas pour la frustration ou les régimes. Il faut aller vers le plaisir et apprendre à écoute son corps. Quand il dit “j’ai envie d’un burger ou d’une crêpe”, il ne faut pas se priver. Puis le lendemain on contrebalance. On peut faire des cheat meal 1 à 2 fois par semaine. La vie ce n’est pas de la frustration. C’est d’ailleurs quand on est frustré qu’on prend du poids. Pendant Miss France par exemple, on m’a tellement dit “finis ton règne au même poids qu’on t’a élue”… En tant que Miss France, on voyage beaucoup, on passe d’un buffet à un autre, c’est l’année où j’ai fait le yoyo pour la première fois de ma vie. Prendre du poids était devenu une angoisse. C’est quand on focalise sur ce qu’on redoute le plus, que malheureusement l’effet s’inverse. Il faut lâcher prise et c’est un vrai sport mental.
Vous arrive-t-il de compter les calories ?
Non, j’ai un tableau assez simple dans la tête : je classe par catégorie les protéines, glucides, légumineuses, légumes. C’est tout.“Je ne consomme que des viandes et poissons dont je connais la provenance”
Quel regard avez-vous sur les régimes vegan, végétariens ?
Je pense vraiment que la mondialisation nous a poussés à produire en masse et donc à dénaturer les aliments. Par exemple le blé. On a créé des mutants de tous ces aliments alors que nos ancêtres en mangeaient de manière illimitée. Il faut prendre ces régimes au sérieux. Certaines personnes deviennent intolérantes. Il faut se rapprocher des petits producteurs. Moi-même je ne consomme que des viandes et poissons dont je connais la provenance. Je veux savoir si les bêtes ont souffert ou pas.
Et sur les aliments Bio ?
L’aspect BIO devient un peu obsolète. “Poules élevées en plein air” ne veut rien dire. Il faut surtout consommer de saison. Et se rapprocher d’agriculteurs et de producteurs.
Quels conseils pouvez-vous donner aux Français qui voudraient se prendre en main ?
Ne pas le faire seul. En couple ou avec un frère, une sœur, une meilleure amie. L’hygiène de vie devient une priorité, c’est plus facile de se motiver à deux.
Prenez l’air, lisez et découvrez ce que chaque aliment et activité physique peuvent vous apporter. Comme on dit, il faut se soigner au quotidien plutôt que d’attendre la maladie. Le bien-être en général peut vous éviter des consultations chez le médecin !Click Here: cheap rugby league jerseys

0 thoughts on “Laury Thilleman : "Pendant mon année Miss France, prendre du poids était devenu une angoisse"”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *