L’accusateur de Bryan Singer retire sa plainte

Au mois d’avril dernier, alors que la promotion de X-Men: Days of futur past battait son plein, son réalisateur Bryan Singer était accusé d’abus sexuel sur mineur devant la justice américaine. Après 4 mois d’enquête et de vérifications, l’accusateur, Michael Egan, retire sa plainte.

Depuis avril, Bryan Singer vit l’enfer. En quelques heures, au mois d’avril, l’Américain est passé du statut de l’un des réalisateurs les plus prisés d’Hollywood à celui d’un supposé prédateur sexuel. L’accusation est venue d’un certain Michael Egan. Un inconnu qui affirme devant la justice américaine qu’il a été violé en réunion par le réalisateur et trois de ses proches lors de soirées organisées à Los Angeles et Hawaii. Les faits se seraient déroulés entre 1997 et 1999.

Après 4 mois d’étude minutieuse du dossier par la justice, l’accusation d’abus sexuel sur mineur ne semble plus tenir. Michael Egan vient en effet de demander le retrait sans préjudice de sa plainte contre le réalisateur. En somme, il demande à ce que l’accusation soit effacée sans contrepartie. Pas de répercussion pour lui, ni pour Bryan Singer. Sa demande a d’ailleurs été faite en toute discrétion, contrairement au dépôt de plainte du mois d’avril, qui avait été communiqué au plus grand nombre de journalistes possible.

Ce retournement de situation apporte immanquablement de l’eau au moulin des détracteurs de Michael Egan. Nombreux sont ceux qui assuraient qu’il n’était qu’un affabulateur à la recherche d’une grosse somme d’argent. Le doute était né après que des incohérences avaient été découvertes dans les déclarations de la supposée victime. Egan expliquait par exemple avoir été violé à Hawaii, alors qu’il avait prêté serment quelques années avant sur le fait qu’il n’avait jamais posé un pied sur l’île. Les septiques interrogeaient également la période choisie par Egan pour porter plainte. Après 17 ans de silence, il était sorti du bois au moment exact de la promotion du film X-Men: Days of futur past.

La semaine dernière, l’avocat de Michael Egan s’est officiellement désolidarisé de son client. Egan fait désormais face à Bryan Singer et à son armée de juristes. Le réalisateur ne compte pas laisser le jeune homme s’en tirer aussi facilement. Il laisse déjà entendre vouloir porter plainte contre Egan pour accusations mensongères. La justice annoncera le 9 septembre prochain si elle accepte ou non la demande de retrait.

Crédits photos : Alex J. Berliner/AP/SIPA

Click Here: United Kingdom Rugby Shop

0 thoughts on “L’accusateur de Bryan Singer retire sa plainte”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *