Attaques à Paris : suspension du mouvement de grève des médecins

Suite aux attentats commis dans Paris, les syndicaux médicaux ont suspendu leur mouvement de grève contre le tiers payant : “Les syndicats médicaux libéraux appellent l’ensemble des médecins à cesser immédiatement toute action de grève des soins dans l’ensemble du pays et à se rendre disponibles autant que de besoin“.

Les syndicats de médecins libéraux représentatifs ont appelé à une grève à partir du 13 novembre, comme ici à Lyon. Crédit photo : KONRAD K./SIPA

Suspension du mouvement de grève suite aux attentatsDans un communiqué commun, les syndicats de médecins ont levé le mouvement de grève. “Les attentats commis hier soir en région parisienne imposent l’unité de notre pays et la mobilisation de tous pour garantir les soins et la sécurité à l’ensemble de la population. En conséquence, les syndicats médicaux libéraux appellent l’ensemble des médecins à cesser immédiatement toute action de grève des soins dans l’ensemble du pays et à se rendre disponibles autant que de besoin. La solidarité des médecins libéraux avec les pouvoirs publics, la population, les autres soignants, et en particulier leurs collègues hospitaliers est totale“.————“Le tiers payant c’est ce que l’on vit chez le pharmacien, c’est ce que l’on vit à l’hôpital. Lorsqu’on donne sa carte vitale, on n’avance pas le coût de la consultation et le médecin est payé directement par la sécurité sociale, éventuellement par les organismes complémentaires. C’est une mesure de justice et de simplification qui apparaîtra comme une évidence“, a déclaré Marisol Touraine vendredi 13 novembre sur BFM-TV. La ministre de la Santé a confirmé qu’elle ne reviendrait pas sur le texte qui prévoit une généralisation du tiers payant en France, une mesure qui agace les médecins libéraux en grève aujourd’hui pour protester contre cette réforme.Une grève de la permanence des soinsLes médecins libéraux et les médecins des cliniques privés ont décidé cette nouvelle journée de grève pour “marquer leur désaccord face au projet de loi Santé, quelques jours avant une nouvelle lecture par le Parlement“. De nombreux syndicats médicaux représentatifs (CSMF, FMF, SML, MG France, Le BLOC, SYNMAD) ont appelé “tous les médecins, quel que soit leur sensibilité ou secteur d’exercice ou de spécialité, et les autres professionnels de santé à exprimer leur opposition“ en s’associant aux actions diverses : “grèves de la permanence des soins, manifestations régionales ou nationales dans les jours qui suivront“. De très nombreux cabinets sont ainsi fermés ce vendredi à travers toute la France.Les médecins craignent une lourdeur administrativeLes médecins craignent que la réforme du tiers payant n’alourdisse considérablement leurs tâches administratives et ne généralise l’idée d’une médecine “gratuite“ dans l’esprit des patients. Concernant les inquiétudes administratives, Marisol Touraine se veut rassurante : “Les médecins exprimaient les mêmes inquiétudes au moment de la carte vitale. C’est un changement d’habitudes, c’e sont des évolutions qui sont dans l’air du temps. Dans d’autres pays, c’est déjà fait. Dans les pharmacies, c’est fait. Dans les hôpitaux, c’est fait. Dans les laboratoires, c’est fait.“Le tiers payant généralisé permettrait aux patients de ne plus avancer les frais de la consultation, les médecins se faisant directement rembourser auprès de la sécurité sociale et des complémentaires de santé. La ministre de la Santé s’est engagée à ce que le délai de remboursement soit de “7 jours“ et que les médecins aient un “interlocuteur unique“ pour discuter avec les mutuelles (il en existe en effet plus de 700 en France).Une mesure pour répondre aux attentes des FrançaisMarisol Touraine  se dit tout de même “à l’écoute“ des craintes des médecins mais “ne changera pas le texte qui va être étudié au Parlement“. Selon la ministre cette réforme est essentielle pour “répondre aux attentes des Français“. Avant de conclure : “La mise en place (du tiers payant généralisé) sera progressive et notamment à partir du 1er juillet 2016 pour les personnes qui ont des maladies graves et pour les femmes enceintes.“Violaine Badie
Sources :
1 – Bourdin Direct 13/11/2015 : ITV de MArisol Touraine sur BFM-TV (

interview à voir en ligne)
2 – Communiqués de presse de CSMF, FMF, SML, MG France, Le BLOC et SYNMAD (novembre 2015)
Click Here: cheap Cowboys jersey

0 thoughts on “Attaques à Paris : suspension du mouvement de grève des médecins”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *